jeudi, octobre 6, 2022
HomeBilan SoloWingspan (A tire d’ailes)

Wingspan (A tire d’ailes)

Vous voici arrivé dans la réserve ornithologique. Armée de jumelles et vêtue d’une tenue dans les tons kakis, une jeune femme vous attend pour faire le tour du propriétaire. Entre passionnés d’oiseaux, on se reconnait ! Il s’agit de Robin votre guide local. Elle vous indique les différents biomes où pourront nicher vos amis à plume : la forêt, la prairie et les bords de l’eau.

Plateau du joueur dans le jeu de plateau Wingspan
Plateau du joueur dans le jeu de plateau Wingspan

Vous comprenez rapidement quelle sera votre tâche en ces lieux. Les environnements ont beau être adapté aux oiseaux, ils n’en abritent aucun. Il ne tient qu’à vous de sélectionner lesquels vous semblent les plus appropriés, et quelles sont vos ambitions. Faut-il loger le plus d’espèces possible ? Faut-il les pousser à se reproduire ? Avez-vous assez de nourriture pour tout ce petit monde ? Tout est possible ici : c’est un petit oiseau qui me l’a dit.

Mon petit oiseau a pris sa volée. A pris sa, à la volette, a pris sa volée

Comment se déroule une partie de Wingspan ?

Robin en vient rapidement à vous expliquer quel sera votre tâche en ces lieux : prendre en charge la réserve d’oiseau de Wingspan. Chaque nouvel oiseau que vous attirerez en ces lieux grâce à de la nourriture pourra déclencher différents évènements dans son habitat naturel : la forêt, la prairie et le marais. Votre but est de découvrir et d’attirer les meilleurs oiseaux dans votre réserve et de créer la meilleure réserve ornithologique possible.

Il existe différentes façons d’améliorer votre réserve :

  • Installer de nouvelles espèces dans les différents habitats
  • Faire se reproduire les oiseaux pour obtenir des œufs
  • Amener vos oiseaux à stocker de la nourriture ou des proies (pouvoir d’oiseaux)
  • Remplir vos objectifs à court terme
  • Remplir votre objectif secret (car oui, vous ne faites pas ça bénévolement)
Jetons nourriture dans le jeu de plateau Wingspan
Jetons nourriture dans le jeu de plateau Wingspan

Robin vous explique ensuite comment prioriser vos améliorations. En effet, votre réserve est périodiquement évaluée selon différents critères comme le nombre d’œufs dans un certain type de nid, le nombre d’espèces dans un habitat donné, etc. Bien évidemment, vous n’avez qu’un certain nombre d’actions possible entre vos 4 évaluations :

  • Installer un oiseau dans son habitat (coûte de la nourriture et des œufs)
  • Récolter de la nourriture pour vos futures espèces dans la forêt
  • Pondre des œufs dans la prairie
  • Découvrir de nouvelles espèces dans le marais (pioche)

En dehors de la pose d’un oiseau, chaque action s’effectue dans un biome particulier, ce qui permet d’activer les pouvoirs des oiseaux qui y sont présents. Ces pouvoirs vont vous permettre de cumuler des points supplémentaires par différentes mécaniques.

Comment lire une carte oiseau dans Wingspan ?

La guide vous incite à régulièrement revenir vers elle si vous découvrez un oiseau. Histoire de vous faciliter la vie, elle peut vous donner un résumé rapide de chaque espèce :

Carte oiseau Acovette d'Amérique du jeu Wingspan
Avocette d’amérique dans le jeu Wingspan
  • L’habitat de l’oiseau
  • Le régime alimentaire qui lui convient (aussi le coût de pose de la carte)
  • Le nombre de points qu’il rapporte en fin de partie
  • Le type de nid qu’il construit (cavité, plateforme, au sol, en couple et joker)
  • L’envergure de ses ailes
  • Le pouvoir de la carte (à l’activation, à la pose, 1 fois entre 2 tours)
  • Le nombre d’œufs que peut stocker la carte (limitée pour chaque oiseau)

Ainsi, vous pourrez facilement vous y retrouver pour mieux prioriser vos actions dans la réserve.

Comment lire le plateau des actions dans Wingspan ?

Plateau des actions de Wingspan
Plateau des actions de Wingspan

Voilà venu le moment de faire le tour du propriétaire. Pour l’instant la réserve est un peu vide, mais Robin n’a aucun doute que vous pourrez la remplir avec de nombreux oiseaux. Saviez-vous que plus vous installez d’oiseaux dans un même biome, plus celui-ci prospère ? Plus on donne à la nature, plus elle vous rend en retour !

Ainsi, plus il y a d’oiseaux dans votre forêt, plus celle-ci vous donnera de nourriture. Plus vous peuplerez la prairie, plus vos espèces se reproduiront. Et plus il y a d’oiseaux dans le marais, plus il sera facile de découvrir de nouvelles espèces.

Cette notion peut vous sembler étrange, mais c’est ainsi que fonctionne la nature au sein de Wingspan !

Comment compter les points d’une manche dans Wingspan ?

Plateau de Décompte de manche dans le jeu Wingspan
Plateau de Décompte de manche dans le jeu Wingspan.

Voici venu le temps de votre première évaluation ! Les modalités d’évaluation peuvent changer en fonction de la région. Dans l’une, seules les meilleures réserves ornithologiques peuvent avoir de bonnes notes. Dans l’autre, toutes les réserves sont gagnantes (certaines plus que d’autres). Tout dépendra dans quel endroit vous vous êtes installé !

Chacune des quatre évaluations est différentes et porte sur des objectifs court terme. Votre note dépendra des actions que vous avez prises durant la période. Dans la photo ci-dessus, vous pourrez remarquer que les objectifs par manche sont :

  1. Le nombre de nids de type « au sol » comprenant au moins un œuf
  2. Le nombre de nids de type « en creux » comprenant au moins un œuf
  3. Le nombre d’œufs dans les nids de type « cavité »
  4. Le nombre d’oiseaux dans les marais

Vous l’aurez bien compris, dans Wingspan, le plus important est de bien comprendre comment se structure votre réserve afin de pouvoir choisir les meilleurs oiseaux et les meilleures actions pour optimiser votre évaluation.

Qu’est-ce qu’elle a donc fait la petite hirondelle ?

Automate dans le jeu de plateau Wingspan
Automate dans le jeu de plateau Wingspan

Quelle drôle d’idée est passé par la tête de la région ? Voilà qu’elle veut savoir s’il est mieux d’automatiser la gestion des réserves ornithologiques. Vous avez de ce fait été choisi pour mener votre projet face à un robot ! Il n’est pas certain que ce soit une bonne nouvelle.

Dans la version solo vous affrontez une IA qui réalisera quelques actions, mais avec laquelle vous interagissez assez peu. Il est très important de bien maîtriser les mécaniques multijoueur de Wingspan pour pouvoir jouer avec l’automate. Vous jouez avec les règles classiques, l’automate a ses propres règles :

  • L’automate n’utilise ni plateau joueur, ni jetons nourriture. Les oiseaux et les œufs reçus servent uniquement pour le décompte de points
  • L’automate ne paie pas de coût pour réaliser ses actions
  • L’automate ne bénéficie d’aucun pouvoir d’oiseau

À chaque tour, vous piocherez une carte de l’automate. Celle-ci est divisée en 4 sections, chacune correspondant à une des manches du jeu. Cette section comprend une ou plusieurs icônes pour décrire les actions réalisées dans le tour :

  • Piocher des cartes : l’automate pioche une carte face cachée et la rajoute à sa réserve face cachée. Il défausse toutes les cartes visibles de la pioche.
  • Jouer un oiseau : l’automate prend toutes les cartes correspondant à sa carte bonus, et ajoute face visible à sa réserve la carte de plus haute valeur et défausse le reste. Si rien ne correspond, il ajoute face cachée à sa réserve la première carte de la pioche.
  • Pondre des œufs : l’automate prend autant d’œufs qu’indiqué sur sa section de carte
  • Gagner de la nourriture : En fonction de la séquence de nourriture sur la carte, en partant de la gauche, l’automate choisit la première face de dé qui se trouve dans la mangeoire. Il retire tous les dés qui indiquent cette face de la mangeoire.
  • Placer ou retirer un cube de fin de manche : l’automate place ou retire un de ses cubes actions sur la tuile objectif de la manche en cours sur le plateau des objectifs.
  • Activer les pouvoirs roses : l’automate active les pouvoirs roses sur votre plateau de joueur (ceux entre deux tours). Seul le joueur profite des bénéfices.

L’automate va accumuler des oiseaux et des œufs bien plus vite que vous. Normalement, cette avance devrait être rattrapée à la fin du jeu grâce au pouvoir de vos oiseaux. En effet, il ne profite ni des pouvoirs roses qu’il active pendant son tour, ni des pouvoirs marron que vous activez durant votre tour. Si un des pouvoirs demande de se comparer à un autre joueur, l’automate perd automatiquement.

Exemple des différents pouvoirs dans Wingspan
Exemple des différents pouvoirs dans Wingspan. Un oiseau qui vaut beaucoup de points n’aura souvent pas de pouvoir. Ensuite ces pouvoirs peuvent s’activer, à la pose, lors de l’activation du biome ou entre deux tours

À la fin de la manche, l’automate ne calcule pas ses points de la même façon que le joueur. Au fil des tours, il a ajouté ou retiré des cubes action sur la tuile objectifs. Ces points sont à ajouter avec une valeur de base sur la carte de décompte d’objectifs. Comme le joueur, l’automate doit remplir l’objectif au moins une fois pour marquer des points. De même, en fonction des points marqué, il se positionne sur le plateau de la face des objectifs et dispose donc d’un cube de moins pour son tour suivant. Certaines cartes sont également à retirer du deck de l’automate à la fin de chaque manche.

En fin de partie, les points de l’automate sont calculés en additionnant :

  • Le score sur le plateau Objectif de fin de manche
  • Les points indiqués sur les cartes oiseaux face visible
  • 3, 4 ou 5 points par carte oiseau face cachée (en fonction de la difficulté)
  • 1 point par œuf collecté

En conclusion, sur l’aspect solo, je dirais que Wingspan est un bon jeu, mais qu’il a été fait à la base pour se jouer en multijoueurs. L’automate n’est pas mauvais, et on retrouve la plupart des interactions du jeu. Je pense que ce jeu est beaucoup plus adapté à des parties de 4 joueurs.

Dans les jardins de mon père, les lilas sont fleuris. Tous les oiseaux du monde viennent y faire leur nid

Matériel de jeu dans Wingspan
Matériel de jeu dans Wingspan

Pour moi, l’un des avantages de Wingspan est la qualité du matériel proposé et les différents rangements. Si la boîte vous semble lourde, c’est sans doute à cause des différents jetons et petits œufs qui vous permettent de symboliser les différents éléments du gameplay.

Non seulement le matériel est d’excellente qualité, de même que les dessins réalistes des 170 oiseaux (un par carte, ça en fait du travail !), mais la thématique et les graphismes sont parfaitement en accord avec les mécaniques du jeu. Chaque oiseau a des besoins en termes de nourriture et pond des œufs. Ainsi, chaque ressource peut être obtenue dans les différents environnements, ce qui en fait un jeu intéressant et très équilibré.

Le jeu vous intéresse ? Sachez qu’il existe une excellente version numérique payante disponible sur Steam,sur Nintendo Switch. Ceux qui auront joué au tutoriel sauront d’où vient Robin la guide locale.

L’automate étant assez complexe à gérer, n’hésitez pas à utiliser cette version gratuite ici (en anglais). 

Pour une revue plus complète des mécaniques du jeu, je vous conseille cet excellent article sur LudoVox.

On aime

  • Le jeu est challengeant et complexe, et offre une grande rejouabilité (par partie, on ne découvre en moyenne qu’une vingtaine d’oiseaux)
  • La multiplicité des symboles et leur clarté rend le jeu accessible aux personnes incapables de percevoir les couleurs.
  • Le matériel est de grande qualité, et le jeu fournit tous les rangements adéquats
  • Chaque carte oiseau est différente et les graphismes sont magnifiques

On aime moins

Tokens œufs dans le jeu Wingspan
Tokens œufs dans le jeu Wingspan
  • Le temps de mise en place est long
  • Le jeu prend beaucoup de place sur la table (un peu moins en version solo qu’en multijoueurs cela dit)
  • Les explications du jeu sont assez complexes à appréhender, et il faut bien les connaître pour pouvoir jouer avec l’IA
  • Le jeu propose un lancement de partie simplifié en multijoueur mais pas pour la version solo
  • Les règles de l’IA manquent de clarté sur certains points, et leur longueur peut rebuter à sortir le jeu de votre armoire pour y jouer seul
  • Bien que la version solo soit bien pensée, beaucoup des pouvoirs des oiseaux s’appliquent à différents joueurs. Ces interactions entre joueurs ne peuvent pas exister dans le mode solo, ce qui retire une partie de l’intérêt du jeu
  • Les oiseaux de la version de base ne comprennent majoritairement que les oiseaux du nord de l’Amérique. Pour plus d’espèces et de régions, il faut acheter les extensions Europe ou Océanie

C’est pour vous si

  • Vous aimez les jeux de stratégie où il faut optimiser ses actions pour obtenir le meilleur score possible
  • Vous aimez les jeux qui offrent une certaine complexité : ici de nombreuses ressources doivent être prises en compte
  • Vous êtes un fada d’ornithologie : chaque carte oiseau contient des faits divers sur les oiseaux. C’est le jeu idéal pour approfondir et partager votre passion

Ce n’est pas pour vous si

Pioche des oiseaux de Wingpan
Pioche des oiseaux de Wingpan
  • Vous n’aimez pas devoir composer avec trop d’informations à la fois. Il faut en effet jongler entre la nourriture, les œufs et les cartes oiseaux.
  • Vous n’aimez pas les jeux trop longs. Comptez aux environs de 1h par partie.
  • Vous préférez les jeux avec plus d’interactions. Ici vos actions n’influencent pas celle de l’automate et vice versa
  • Vous cherchez un jeu qui sort des grands classiques, car une fois les mécaniques assimilées, on reste à du classique 1 action parmi 4 sans influence sur l’adversaire
  • Vous n’aimez pas les jeux “opportunistes” car votre stratégie sera très dépendante des cartes que vous piochez et des objectifs

Wingspan – à tire d’ailes

  • Un jeu d’Elizabeth Hargrave édité (en français) par Matagot
  • Illustré par Ana Maria Martinez Jaramillo, Beth Sobel et Natalia Rojas
  • De 1 à 5 joueurs (optimisé pour 3-4 joueurs)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

RELATED ARTICLES
Continue to the category

Les plus vus

The Road

Sprawlopolis (Mégalopolis)

Imperium Antique

Vos commentaires