mardi, juillet 23, 2024

Hortis

En bon citadin affairé à éplucher une pomme devant son assiette avant de courir pour attraper le métro qui nous conduira derrière un écran aux teintes bleutées, on ne soupçonne pas toute la difficulté, l’abnégation et l’engagement que requiert le métier d’agriculteur. Planter, entretenir, développer un verger, exposé aux éléments, aux maladies, aux nuisibles qui viendront réduire à néant vos efforts de plusieurs années sans aucune garantie d’obtenir le fruit de votre dur labeur, relève bien souvent de la gageure !

Pour combler cette ignorance (ou les 10 minutes que vous avez devant vous pour vous rendre au bureau), Origames nous propose aujourd’hui d’endosser le rôle de l’un de ces vaillants artisans de la terre. Hortis est un jeu qui risque fort de s’imposer comme une référence du jeu solo tant son principe, simplissime, est efficace (et qui, accessoirement, est la « suite » de Orchard, qu’on ne présente plus !)

Une partie d’Hortis, c’est :

  • 9 cartes (plus deux cartes objectifs si vous êtes assez vaillant pour tenter de rivaliser avec le jeu plutôt qu’avec vous-même)
  • une poignée de dés
  • une brouette pour promener votre récolte
  • et un écureuil qui viendra la bouffer, votre récolte !

Le tout dans une toute petite boîte qui tient dans la poche d’un jean et qui s’emporte donc absolument PARTOUT. On n’hésitera d’ailleurs pas à le sortir partout, y compris sous la pluie, vu que les cartes sont plastifiées et très rigides (à la manière d’un Too Many Bones, les « vrais » savent !).

Edward aux mains… vertes

L’écureuil, ce fourbe…

Attablé devant votre café au troquet du coin, il est temps de lancer votre première partie. Le mode standard de Hortis est une course aux points. Vous vous battrez de ce fait contre vous-même afin d’établir le meilleur score possible, et tenter de grimper les niveaux d’une échelle de score sans pitié (gravir le premier échelon relève déjà du défi).

Préparer une partie est aussi facile que creuser un trou pour planter des graines de tomates cerises. Prenez 9 cartes, piochez la première et posez-la devant vous. Elle constitue la base de votre verger. Vous êtes désormais prêts à jouer.

Arroser suffisamment, mais pas trop !

Le principe du jeu tient en quelques lignes. Vous devrez piocher deux cartes et en poser une en respectant un seul impératif : Superposer votre carte sur l’une des cartes déjà en place, en empilant les arbres de même(s) couleur(s).

Chaque fois que vous poserez une nouvelle carte :

  • Prenez un dé de la (ou des) couleur(s) ainsi superposée(s)
  • Additionnez le nombre de fruits total
  • Posez un dé de la valeur obtenue

Si vous réussissez à empiler plus de 6 fruits, bravo ! vous obtenez 10 points. Au-delà de 10 points, chargez votre brouette, c’est carrément 15 points dans votre escarcelle.

Une fois par partie, vous pourrez, si vous êtes coincé (ou si vous estimez cela utile) recouvrir un fruit avec un fruit d’une autre couleur. Dans ce cas-là, un écureuil élira domicile dans votre arbre… en dévorant la récolte éventuellement accumulée dans cette arbre jusqu’alors. Pire, il anéantira tous vos efforts pour développer les arbres adjacents à son nouveau duplex ! Il faudra donc être prudent au moment d’accueillir votre nouveau copain rongeur.

Hortis est un puzzle game malin, rapide à jouer, dont on multipliera les parties pour tenter d’améliorer son score.

Plus un zeste, j’suis pressé !

9 cartes, des dés et 2 cartes objectifs… Hortis, la simplicité selon Origames

Si la course aux points n’est pas votre verre de jus de citron, ou si vous avez envie d’un peu de variété dans votre salade de fruits, lancez-vous à l’assaut d’un objectif à atteindre !

Pour ce faire, reprenez la mise en place de base, et tirez deux cartes supplémentaires que vous retournerez. Au dos de chaque carte, vous trouverez un bonus que vous pourrez obtenir en réalisant la mission indiquée. Ces cartes portent également une valeur à additionner pour obtenir votre score cible.

Le jeu prend alors une autre dimension, puisque vous devrez toujours avoir en tête de respecter les contraintes posées par les cartes objectifs tout en empilant vos 9 cartes de base afin de réaliser le meilleur score possible.

Pour finir, on a beau cherché, on se demande bien ce qui pourrait vous empêcher d’acheter Hortis. Vous préférez les gros jeux ? certes, mais ceux-ci prennent parfois trop de temps pour être sortis, malgré votre envie de jouer : Hortis est là ! Vous n’êtes pas très « Beat Your Own Score » ? Jouez à la version tutti frutti. Les Puzzle Games ne vous motivent pas plus que ça ? Le matériel de Hortis est tellement agréable à utiliser que vous ne verrez pas le temps passer.

Alors OUI, ok, on vous voit venir… le hasard vous mettra forcément des bâtons dans les roues ! Et de temps en temps, vous ne pourrez tout simplement pas exploser vos scores, la faute à pas de chance ! Mais franchement… à 10 balles, et quand la partie dure 10 minutes MAX, on ne peut vraiment pas lui en tenir rigueur !

On a aimé

  • un jeu qu’on emporte partout
  • La qualité du matériel
  • facile à apprendre, difficile à maîtriser
  • le prix tout doux

On a moins aimé

  • Le hasard fait parfois mal les choses

C’est pour vous si

  • C’est pour vous un point c’est tout

Ce n’est pas pour vous si

  • Vous n’aimez pas jouer en solo (mais franchement, on se demande ce que vous faites ici !)
  • Vous aimez tout maîtriser dans un jeu

Hortis, édité par ORIGAMES

  • À partir de 10 ans,
  • 1 joueur
  • 10 minutes

Laisser un commentaire

RELATED ARTICLES
Continue to the category

Les plus vus

Vos commentaires