lundi, octobre 3, 2022
HomeJeux de plateauCalico - du patchwork et des chats

Calico – du patchwork et des chats

Calico : disposition de base en mode solo
Disposition de base de Calico en solo

Il y a celles qui préfèrent se retrouver autour d’un thé pour papoter, celles qui jouent aux cartes jusqu’à pas d’heure, celles qui tricotent inlassablement pour leurs petits enfants.

Vous, votre passion, c’est le patchwork. Et les chats.

Ils sont si mignons autour de vous, lovés dans un coin de la pièce ou chahutant tranquillement.

Quels amours !

Et c’est donc tout naturellement que vous vous êtes lancé dans la création de couvertures en patchwork. Ainsi, vos mignons petits chats pourront se prélasser à loisir sur vos créations. Mais attention, pas n’importe quelles créations : vous aimez le challenge.

Un deux trois, trois p’tis chats…

Un exemple de plateau de jeu terminé sur Calico
Un exemple de plateau de jeu terminé sur Caliico

Calico est un jeu de pose de tuiles très abordable pour des novices, mais qui offrira son lot de réflexion et de difficultés pour des joueurs plus expérimentés. Ici, vous disposez d’un plateau de jeu représentant une couverture que vous allez coudre et de tuiles de couleurs avec 6 motifs et 6 couleurs possibles.

Explication d'un score à Calico
Dans Calico, on peut jouer avec les motifs et les couleurs déjà présents sur les bords du jeu. Cela m’a permis de positionner un chat sur les entrelacs de feuilles et un bouton sur les tuiles mauves, tout en entamant l’objectif.

Dans une partie de Calico en solo, un tour de jeu se décompose en plusieurs phases :

  1. Vous piochez une des trois tuiles du marché
  2. Vous placez cette tuile
  3. Vous vérifiez si cela vous permet d’obtenir un jeton chat ou un jeton couleur
  4. Vous renouvelez le marché, et vous recommencez

Votre objectif est de devenir le ou la meilleure couturière, et cela, en créant des couvertures qui valent le plus de points possibles. Il y a plusieurs possibilités pour créer des points :

  • Avec les tuiles objectifs qui demandent de placer vos tuiles selon une certaine disposition
  • Avec les cartes chats, qui comptabilisent les groupements de motifs
  • Avec les groupements de couleur

Vous vous rendrez vite compte que ces différentes mécaniques sont assez opposées, et qu’il faudra faire des choix, dans l’espoir de tirer les tuiles qui vous permettront de compléter votre combinaison.

Pas de quoi fouetter un chat

Le système de jeu de Calico est donc assez simple, surtout dans sa disposition de base. Il suffit de piocher une tuile (et c’est tout de suite l’aventure). Chaque tuile peut participer à vous faire gagner des points. Le plus souvent, vous essaierez de maximiser votre score en essayant de faire compter vos tuiles à la fois dans une couleur, un motif et un objectif.

Vos pires ennemis seront donc le hasard qui ne manquera pas de vous mettre des bâtons dans les roues, et… vous-même. Car vous pourriez bien passer de longues minutes à vous décider entre les trois tuiles du marché.

Dans ce scénario (niveau 7/10), vous avez une disposition proposée pour votre plateau avec des objecrifs et des chats. Les onglets au dessus indiquent vos conditions de victoires : réaliser au moins 64 points, 5 jetons chat et un des trois objectifs.
Dans ce scénario (niveau 7/10), vous avez une disposition proposée pour votre plateau avec des objecrifs et des chats. Les onglets au dessus indiquent vos conditions de victoires : réaliser au moins 64 points, 5 jetons chat et un des trois objectifs.

Un jeu qui somme toute n’est pas révolutionnaire, mais qui possède néanmoins une certaine longévité. Vous pourrez pimenter votre partie en choisissant 3 objectifs parmi les 6 proposés, ou bien en testant un scénario.

Alors ? Vous donnez votre langue au chat ?

Quelques exemples des illustrations des chats

D’un style épuré, le matériel et les illustration sont beaux et de qualité. On y retrouve bien la thématique des pièces de tissu colorées et des chats

Pour ceux qui s’y connaissent, les illustrations sont réalisées par la même illustratrice que le jeu Wingspan.

Calico est un jeu qui va plaire à tous, qui est très accessible (dès 8-10 ans) et dont la difficulté peut être modulée.

Assez classique dans son genre, il n’est pas indispensable, mais reste un très bon casse-tête individuel.

On aime

  • Calico offre beaucoup de possibilités en termes de rejouabilité. La disposition de base offre déjà un certain challenge, que vous pouvez augmenter avec de nouvelles tuiles objectifs, de nouveaux chats, et des scénarios. Vous en aurez pour longtemps !
  • Le mode solo propose une difficulté en mode croissant, très utile pour continuer à se challenger !
  • Dans la disposition de base, le gain de point entre les objectifs, les chats et les couleurs est équivalent : cela offre de nombreuses possibilités pour faire des points.
  • La boîte arrive avec des sachets pour ranger l’ensemble du matériel. Très pratique vu la quantité !

On aime moins

6 boutons + les jetons arc-en-ciel. Ensuite, il faut ajouter les jetons chat. Ça fait beaucoup…
  • Bien qu’il y ait un tableau avec des accomplissements à tenter, celui-ci est un peu dense et manque de clarté. Si faire au-dessus de 85 points a l’air d’être un excellent score, nous n’y sommes pas encore parvenus.
  • Les symboles dans les scénarios ne sont pas tous expliqués, il faut deviner ceux qui ne sont pas explicités dans la règle.
  • Il y a beaucoup de matériel. Chaque partie va demander de trier les petits jetons, même joliment séparés dans les sachets fourni. On vous conseille de vous munir de plus d’espaces de rangement pour éviter le tri à chaque partie.

C’est pour vous si

  • Vous aimez les jeux de pose de tuile à la Azul ou Patchwork, ou si vous souhaitez découvrir le genre. Il est très abordable pour les débutants.
  • Vous aimez optimiser votre plateau pour gagner, en prenant en compte différentes sources de revenus possible.
  • Vous aimez les parties assez rapides. Une fois le jeu en place il est très facile de relancer une nouvelle partie.

Ce n’est pas pour vous si

  • Le hasard vous donne de l’urticaire. Chaque tirage malchanceux va vous forcer à abandonner certains objectifs, ce qui peut vous faire perdre pas mal de points, surtout en fin de partie.
  • Attendez-vous à un décompte plutôt fastidieux. Si ce n’est pas pour vous : passez votre chemin.

Voici un exemple de décompte pour une de mes parties solo pour un total de 56 points, ce qui est assez faible.

On commence par décompter les objectifs. Ici j’ai un total de 22 points (7+15+0) : 7, car le premier objectif ne comprend que les motifs, 15 parce que le deuxième compte les couleurs et les motifs, et 0 comme le troisième n’a pas été finalisé.
Pour les couleurs, je n’ai réalisé que 5 groupes de couleurs différents. Je n’ai donc pas droit au jeton arc-en-ciel. Je comptabilise 18 points pour les couleurs. Malheureusement le groupe rose ne compte que pour un seul, même s’il y a 6 tuiles.
Ici je n’ai pu réaliser que des groupes avec les premiers chats : Millie et Tibbit, respectivement 3 points et 5 points. Je réalise donc 16 points avec les chats.

Pour ceux qui apprécient les supports digitaux, sachez qu’il existe une version gratuite en ligne du jeu (en anglais).

Calico

  • Un jeu de Kevin Russ illustré par Beth Sobel et édité par Lucky Duck Games
  • De 1 à 4 joueurs avec un mode solo inclus avec différents challenges à relever

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

RELATED ARTICLES
Continue to the category

Les plus vus

The Road

Sprawlopolis (Mégalopolis)

Imperium Antique

Vos commentaires