mercredi, mai 25, 2022

Mint Works

Les trois ouvriers se tiennent silencieux devant vous. Tous identiques, tous la même blouse de travail générique, tous la même odeur de menthol. Derrière vous se dresse la ville.

Elle n’a pas de nom, cette ville. Pas de prestige non plus. Seuls quelques bâtiments génériques à la façade grise s’offrent à vous. C’est parfait. Ce canevas vierge sera votre terrain de jeu. Vous allez lui redonner la prestance qu’elle mérite.

Quelques idées commencent à germer dans votre tête. Peut-être quelques lieux de production ? Une usine par-ci, une mine par là… Après tout, un ouvrier supplémentaire ne vous ferait pas de mal. Ou alors offrir un peu de culture aux habitants, pour rayonner au niveau national. La première galerie d’art de la ville, une statue à l’effigie du maire ou un parc seraient du plus bel effet. Ou encore…

Disposition d’une partie de Mint Works en mode solo
Disposition d’une partie de Mint Works en mode solo

Pas le temps de tergiverser. D’autres villes sont en train de s’équiper et gagner en prestance. Pas question de les laisser faire : vous serez le plus rapide.

Quand on arrive en ville…

Mint Works est un jeu de placement d’ouvriers très simple qui tient au creux d’une toute petite boîte. Dans celui-ci, vous allez acheter les plans de bâtiments à construire. Ceux-ci vont vous permettre d’engager de nouveaux ouvriers, ou de gagner des points de prestige.

Une partie de Mint Works en solo se joue en plusieurs manches de deux phases : le développement et l’entretien. Dès que vous avez 7 points de prestige lors de la phase d’entretien, vous remportez la partie.

L’IA (en haut) versus le joueur (en bas). L’erreur de l’IA : choisir la Décharge de manière automatique, ce qui a annulé pas mal de ses achats.
L’IA (en haut) versus le joueur (en bas). L’erreur de l’IA : choisir la Décharge de manière automatique, ce qui a annulé pas mal de ses points de prestige.

Au début de la partie, vous choisissez une IA face à laquelle vous allez entrer en compétition. D’abord vient la phase de développement, dans laquelle vous avez le choix de placer des ouvriers ou de passer votre tour.

Tant que le lieu est disponible, et que vous disposez du nombre de travailleurs requis, la phase de développement se poursuit. À chaque tour, vous pourrez réaliser une action dans l’un des 6 lieux suivants :

Les bâtiments en mode solo
Les bâtiments en mode solo
  • Le producteur qui vous donne 2 ouvriers supplémentaires,
  • Le grossiste qui vous donne 2 ouvriers supplémentaires (si le lieu a été construit),
  • Le constructeur qui vous permet de construire un plan que vous avez acheté,
  • Le fournisseur auprès duquel vous achetez les plans à construire,
  • Le conseil administratif vous donne 1 ouvrier et le jeton premier joueur,
  • La loterie vous offre le premier plan de la pioche (si le lieu a été construit).

Certains de ces lieux n’ont qu’un emplacement : cela signifie qu’il faudra planifier votre action en fonction de celles de l’IA.

Vient ensuite la phase d’entretien. Dans celle-ci, on vérifie si les joueurs ont atteint ou non les 7 points de prestige nécessaires à la victoire. Sinon, on résout les effets des bâtiments en jeu, on libère l’espace sur les bâtiments, chacun reprend un ouvrier et on reprend une nouvelle phase de développement.

Simple. Basique.

Les bâtiments optionnels de Mint Works

Mint Works est un jeu plutôt simple à mettre en place, une fois qu’on a intégré l’ensemble des règles assez denses. Comme la plupart des modes solo, ceux-ci proposent des variations des règles de base. Il pourra être un peu frustrant de naviguer entre les différentes explications, entre les règles normales, les règles solo et les règles spécifiques à l’IA choisie.

En dehors de cela, il est très simple et constitue une excellente porte d’entrée pour les personnes qui ne connaissent pas les jeux de placement d’ouvrier. N’hésitez pas à inclure les lieux avancés dès vos premières parties. Le nombre de cartes étant limité, cela permet d’inclure un élément de diversité et d’accroître la rejouabilité. Cependant, le jeu reste assez répétitif, ce qui peut être un frein.

Exemple d’une IA dans Mint

Pour ce qui est des IA, elles offrent un peu de challenge. Chacune a été pensée pour offrir une stratégie un peu différente, ce qui va vous forcer à réfléchir pour contrer les coups de celle que vous affronterait :

  • Justin va vous bloquer l’accès à des lieux
  • Omar va faire disparaitre des Mints à chaque tour
  • Fred joue avec la réserve de Mints
  • Basile joue toujours deux fois de suite

Malgré quelques choix un peu “bêtes”, leur stratégie tient plutôt le coup.

Prenez un chewing-gum Émile

Le concept du jeu : offrir une porte d’entrée aux jeux de placement d’ouvriers qui tient dans une boîte de pastilles de menthe. Afin de respecter le thème, les ouvriers sont représentés par des petites pastilles blanches et rouges.

Mais à part la taille du paquet et les pions, le thème n’est pas vraiment respecté. En termes de design, on retrouve un peu le style “usé” qu’on peut voir sur des jeux vintage comme Welcome to your Perfect Home. Malheureusement, les cartes sont plutôt ternes dans l’ensemble, et ne respectent pas du tout le thème de la boîte de menthes. Dommage !

On aime

Tout le matériel de Mint Works sur la photo tient dans la boîte. Un exploit !
  • L’ensemble du matériel tient dans une toute petite boîte, pratique à prendre dans la poche et jouer n’importe où.
  • Chaque carte de bâtiment est illustrée par une petite pointe d’humour
  • Les IA proposées sont assez équilibrées : pas impossible à battre, mais difficile de lui rouler dessus facilement.
  • Le jeu est très accessible pour des novices du placement d’ouvriers.
  • Qui dit petit format dit petit prix : comptez environ 12€ pour le jeu.

On aime moins

  • Les règles manquent souvent de clarté, soit parce qu’elles ne sont pas assez explicites, soit en raison des typos qu’on peut trouver dans le jeu. La faute à une mauvaise traduction ?
  • Faute de place, les photos sont très petites : lorsqu’il faut regarder les exemples, il faudra souvent vous esquinter les yeux pour lire la règle.
  • Il y a peu de cartes : on fait rapidement le tour des différentes combinaisons, ce qui rend les parties assez redondantes.
  • En dehors des cartes bâtiments, le matériel est assez fade. Dommage pour un jeu qui parle de “fraicheur mentholée”.

C’est pour vous si

  • Vous aimez les jeux de placement, d’ouvrier ou avez envie de découvrir
  • Vous cherchez un jeu qui ne prend pas de temps d’installation. Il s’emporte facilement en voyage.

Ce n’est pas pour vous si

  • Vous aimez les jeux de placement d’ouvrier plus challengeant
  • Vous n’aimez pas les jeux de hasard : beaucoup de bâtiments servent peu ou pas du tout, faute d’avoir été tiré et acheté en début de partie (comme la loterie et le grossiste).
  • Vous préférez un jeu avec plus de diversité dans les parties

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

RELATED ARTICLES
Continue to the category

Les plus vus

The Road

Sprawlopolis

Imperium Antique

Vos commentaires