jeudi, octobre 6, 2022
Homejeux inclassablesDungeon Drop - La quête de la relique de puissance

Dungeon Drop – La quête de la relique de puissance

De sombres forces se dressent dans le donjon de votre village. Un énorme dragon y a élu domicile et y garde le plus grand trésor jamais contemplé de mémoire d’elfe. Or, il est bien déterminé à le conserver à tout jamais, avec l’aide de ses sbires, trolls et gobelins, qui oppressent la population et la pillent toujours plus des maigres richesses qui lui restent. Dans ce contexte, les habitants de votre village se languissent de leur gloire passée et rêvent de retrouver la formidable relique qui faisait leur puissance d’autrefois. Celle-ci a été morcelée et disséminée dans le donjon par le dragon lui-même, afin que jamais au grand jamais, les mages du royaume ne puissent retrouver leur puissance et repousser le géant cracheur de feu dans les enfers dont il est issu. Dans ce contexte, vous avez la noble quête d’explorer le vieux donjon et d’affronter ses imprévisibles dangers jusqu’à retrouver les fragments verts de la relique de puissance.

Dungeon drop est un dungeon crawler pour le moins original grâce à son système de génération de donjon aléatoire par lâcher de cubes, chacun de ces cubes représentant un élément : piliers de pierre, pièces d’or, monstres, artéfacts…

Malgré un matériel cubique minimaliste, tout le folklore médiéval fantastique est bien présent dans ce jeu. Nous y retrouvons notamment le célèbre dragon gardien du trésor, mais aussi trolls, gobelins, joyaux colorés… Quant à vous, noble aventurier ou aventurière, vous pouvez incarner un elfe, un gnome, une fée, un nain, un demi-orc, mais aussi pourquoi pas un automate ou un homme aigle ? Quinze races sont disponibles, chacune disposant d’un pouvoir particulier à appliquer dans le donjon.

Le héros ou l’héroïne a une race parmi 15 possibilités.

Évidemment, comme dans tout dungeon crawler qui se respecte, votre héros ou héroïne dispose également d’une classe, telle que guerrier, archer, clerc, mage, roublard ou encore dompteur… En début de partie, vous avez le choix entre 10 classes pour constituer un personnage original à envoyer en quête des fragments de relique… Ses passages de niveau lui permettront également de développer de nouvelles compétences et d’acquérir ainsi les talents d’autres classes.

Le héros ou l’héroïne a une classe de départ parmi 10 possibilités, puis des classes additionnelles au fil de ses passages de niveau.

Une fois le héros sélectionné, il est temps de plonger dans le donjon…

Tous les grands cubes sont mis de côté à l’exception du cube du dragon rouge. Les petits cubes, le dragon, et le meeple représentant votre aventurier ou aventurière sont mélangés dans le couvercle de la boîte puis lâchés sur la zone de jeu. Le premier étage du donjon est ainsi généré en quelques secondes ! Les cubes gris représentent les piliers qui définissent les différentes salles de l’étage et le cube noir est l’escalier menant au niveau suivant. Il faut l’emprunter pour progresser dans la quête de la relique et gagner ainsi en expérience et en renommée. Évidemment, une fois ce lancement initial accompli, il faut s’assurer que le meeple et l’escalier sont bien dans les limites du donjon ; sinon, il faut les relancer. Trois cubes piliers sont remplacés par des jetons qui représentent les limites de la salle dans laquelle se situe votre meeple.

Quand tout est bien mis en place, la partie peut commencer…

Chaque tour de jeu se déroule de la même manière :

  • D’abord, le héros part en exploration. Pour cela, vous devez lancer 4 gros cubes quelque part au dessus de la salle du meeple.
  • A ce moment là, selon la configuration du donjon, vous pouvez décider d’utiliser un pouvoir de race ou classe (chaque pouvoir une fois par étage, dans la limite de un pouvoir par tour)
  • Ensuite, vous devez déplacer votre meeple dans une salle adjacente en conservant deux piliers et en interchangeant l’un des jetons piliers avec un cube gris.
  • Enfin, la salle est pillée : vous collectez tous les cubes qui sont dans la salle définie par les 3 jetons. C’est là que cela devient intéressant…
Les trois jetons piliers définissent les limites de la salle où tous les cubes sont collectés. Attention, une salle ne peut pas contenir de cubes de piliers !

S’il y a des cubes verts, ce sont des monstres ! Les monstres collectés sont posés sur la fiche de personnage et en recouvrent les points de vie. On ne peut jamais entrer dans une salle qui occasionnerait la perte du dernier point de vie. Il existe toutefois quelques solutions pour se défendre contre les monstres. Tout d’abord, il est possible d’activer un pouvoir particulier de race ou classe : Le barde envoie par exemple deux monstres chanter et danser amoureusement n’importe où dans le donjon, tandis que l’archer tire une flèche de sniper avant d’entrer dans la salle et ignore ainsi les dégâts d’un monstre. Il est aussi possible de trouver un bouclier magique (cube bleu pailleté) permettant d’ignorer les dégâts d’un monstre ; c’est d’ailleurs la seule manière d’approcher le dragon. Enfin, il y a des petits cubes rose-argenté brillants correspondant à des potions de soin qui permettent de soigner jusqu’à 3 points de vie.

En relâchant un cube de potion de vie depuis votre réserve, vous pouvez restituer jusqu’à trois points de vie, en retirant les cubes verts recouvrant les cœurs sur la fiche de votre héros.

En choisissant bien les salles à explorer après avoir collecté les bons items et en exploitant efficacement les talents de votre personnages, vous pouvez espérer évoluer sereinement dans le donjon malgré les monstres. Il est d’ailleurs intéressant de se frotter aux monstres car les combattre apporte de la notoriété aux hardis héros ! Évidemment, si vaincre des monstres apporte la gloire, ce sont bien les coffres et les joyaux qui apportent la fortune !

Votre tour dans un étage du donjon peut se terminer de différentes manières :

  • si vous avez épuisé le stock de cubes pour la phase d’exploration,
  • si votre héros ne peut plus se déplacer sans perdre la vie,
  • si vous entrez dans une salle contenant l’escalier.

A ce moment là, il vous faut compter les points collectés : 2 points par gros monstre, 8 points pour le dragon… mais bien-sûr aussi et surtout des points pour les richesses récoltées. Les coffres sont symbolisés par des dés dont la valeur est aléatoire, mais pour ouvrir un cube de coffre, il faut une clé ! Quant aux joyaux roses, bleus et transparents, ainsi que les pièces d’or, leur valeur dépend d’une carte quête piochée en début d’étage. Si le score total obtenu dépasse un certain seuil défini dans le livret de règle, alors le niveau est réussi ! Dans ce cas, vous ajoutez les reliques récoltées à votre carte de suivi et vous pouvez passer au niveau suivant, en générant un nouvel étage de donjon. Il vous faut alors défausser votre carte de quête et en piocher une nouvelle qui définit les prochaines modalités de scoring. Au moment du changement d’étage, votre héros peut gagner de nouvelles aptitudes selon ses hauts faits : collecte de fragments de relique ou victoire sur le dragon. Ainsi, au fil des niveaux, il dispose de plus en plus de cartes de classe à activer, et heureusement ! En effet, plus vous avez collecté de fragments de reliques, plus le score cible est élevé, et donc plus il est difficile de passer à l’étage suivant…

Si en fin de manche, vous souhaitez interrompre la partie ou si vous ne parvenez pas à atteindre le score cible pour aller à l’étage suivant, alors votre héros doit tout simplement prendre sa retraite. En vous référant à une grille de score, vous pouvez déterminer à quel point sa carrière a été glorieuse et quelle sera sa place dans les livres d’histoire… Avec 9 fragments de relique, votre héros ou héroïne est une légende qui a sauvé le monde. Grâce à lui, le village connaît enfin la prospérité à laquelle il aspire, la victoire est totale !

On aime :

  • La mécanique originale de génération de donjon par lâcher de cubes
  • Les prises de décision dans le choix des salles à explorer et des pouvoirs à activer
  • Les pouvoirs de race et classe très thématiques et permettant de réguler quelque peu le hasard des lâchers de cube
  • Les illustrations des cartes en mode cartoon et la boîte bien illustrée dont la forme fait écho aux petits cubes du jeu

On aime moins :

  • La durée des parties en solo. Avec 2 fragments de reliques par niveau, qui plus est pas toujours dans les limites du donjon, il faut au moins parcourir 5 étages pour espérer une victoire totale. C’est parfois long et un peu répétitif…

Vous aimerez si…

  • Vous pensez avoir fait le tour des dungeon crawlers et rêvez d’une mécanique originale.
  • Vous aimez les jeux où le hasard a une place importante.
  • Vous avez toujours rêvé d’incarner un gobelin barde ou un elfe noir clair clerc.

Vous n’aimerez pas si…

  • Les vieilles légendes sur les dragons gardiens vous ont rendu phobique.
  • Vous exécrez le désordre et aimez les cubes et meeples bien rangés.
  • Votre espace de jeu est trop petit.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

RELATED ARTICLES
Continue to the category

Les plus vus

The Road

Sprawlopolis (Mégalopolis)

Imperium Antique

Vos commentaires