Le jeu solo en temps réel ?

Petite réflexion ludique

Jouer en solo, c’est prendre du temps pour soi à travers une expérience ludique construite à sa mesure, c’est ouvrir une parenthèse dans son quotidien pour se réfugier dans un univers aux règles connues et c’est offrir un moment de plaisir solitaire à nos neurones surmenés !

Bref, le jeu solo, c’est une façon de repenser notre rapport au temps et au réel vis à vis d’une société consumériste qui pousse à la compétition sociale et à l’immédiateté. (bon, c’est surement un peu exagéré, mais quand même ;-))

Alors qu’est ce qui poussent des auteurs à proposer des expériences ludiques solitaires dans lesquelles la mécanique clé est la pression temporelle ?

Défi intellectuel supplémentaire? Durée de partie maîtrisée? Exploration de nouvelles émotions ? Recherche d’un nouveau public ? Tentative de simulacre du jeu vidéo ?

Pas de réponse dans cet article, mais un petit inventaire non exhaustif des principaux titres qui ont vu le jour ces dix dernières années.


spacealertSpace Alert

Créé en 2008 par un des maîtres du jeu de plateau, Vlaadi Chvatil (Mage knight, codenames), ce jeu embarque le joueur dans l’espace où il doit gérer les crises successives qui mettent à mal son vaisseau spatial. Jeu de programmation, la difficulté réside avant tout dans le temps laissé au joueur pour organiser son équipage.

Cette phase dure 10 minutes pendant laquelle les événements à gérer sont découverts petit à petit.

Jeu très complexe en solo et plutôt adapté à une pratique coopérative, il reste cependant une référence du genre et un précurseur. Une bande son (un CD) est fournie avec le jeu, mais le mieux est d’utiliser l’application dédiée gratuite (en flash) pour rajouter à l’ambiance et à l’immersion.



escapeEscape : the curse of the temple

Il faudra attendre 2012 pour qu’un nouveau jeu en temps réel soit proposé aux aventuriers solitaires. Avec Escape, Queen Games introduit la notion de jets frénétiques de dés ! L’idée est simple, parcourir un labyrinthe, trouver les gemmes pour en sortir et fuir avant que tout ne s’écroule.Chaque action (se déplacer, explorer, ramasser une gemme, etc…) est conditionnée à la réalisation d’une certaine combinaison de dés.

La encore, même si des règles à un joueur sont proposées, le jeu prend du sens surtout en collaboration. Ce jeu a rencontré son public et plusieurs extensions sont proposées, notamment une nouvelle thématisation avec des zombies dedans (escape : zombie city, avec une petite vidéo à découvrir)



zombie-15Zombie 15′

Encore 2 ans se passent avant de retrouver un nouveau jeu solo temps réel en boutique. C’est Iello, un éditeur français, qui en 2014 décide de surfer sur la déferlante zombiesque de l’époque en proposant un concept totalement différent. Pas de programmation, pas de lancer de dés frénétiques, les joueurs savent à l’avance le résultat du combat.

Mais là encore, le temps est compté ! Et élaborer une tactique avec une pression temporelle est naturellement beaucoup plus problématique que lorsqu’on a du temps devant soi. En solo, le jeu prend encore plus d’ampleur avec l’extension sortie en 2015 : zombie 15′, left alone, qui propose un jeu en campagne complètement adapté à la pratique solitaire.


fuseFuse

A partir de 2015, les nouveautés vont devenir plus régulières. Fuse, de renegade studios, propose un jeu simple, rapide, et transportable. L’objectif est de désamorcer une bombe avant qu’elle n’explose. Pour cela, de 17 à 26 cartes sont à déminer (selon la difficulté choisie), chaque carte proposant une combinaison particulière de dés à obtenir (couleur et/ou numéros).

Contrairement à escape, même s’il y a un sac de dés (au sens propre !!), pas de jets frénétiques, mais simplement il faut prendre des décisions rapidement (allouer tel dé à telle carte) car le temps s’écoule (10′). Un jeu basé sur la chance, mais pas seulement : choisir les bonnes cartes à résoudre pour éviter des blocages, gérer habilement les probabilités en fonction des dés disponibles rendent l’expérience intéressante et ludique même en solo.



xcomXCom : le jeu de plateau

Avec ce jeu sorti en 2015, séquelle du célèbre jeu vidéo éponyme, Fantasy Flight Games va un cran plus loin que ces prédécesseurs, en rendant l’outil numérique indispensable. Peut-on encore parler de jeu de plateau ? Ce serait surement un débat intéressant, mais pour cet article nous allons considérer que oui. Dans ce jeu, l’objectif est simple : sauver le monde d’une invasion d’aliens.

Pour cela, en tant que chef des opérations, vous allez devoir coordonner vos activités (recherche, combat, développement, construction, etc…), vos équipes et vos ressources pour éviter qu’un des continents connaisse un destin funeste. A chaque tour, l’application va gérer la séquence de jeu, en vous laissant prendre toutes les décisions. Par contre, Cet assistant informatique sert également d’horloge, et si vous dépassez le temps alloué, vous devrez assumer les conséquences. Un jeu particulièrement difficile, en solo comme en coopératif, qu’il est même possible de perdre sans la pression temporelle !


project-eliteProject Elite

Projet proposé en financement coopératif en 2015 par Artipia Game, il a surtout fait le buzz en 2016 pour la qualité très médiocre des figurines et les retards à la livraison. Pourtant, ce jeu est une version mature, enrichie et beaucoup plus stratégique et immersive que ce que propose Escape. A l’instar de son précurseur, le jeu repose sur des jets frénétiques de dés en un temps limité mais le nombre d’actions à faire est beaucoup plus conséquent.

L’idée est de repousser une horde d’aliens qui tentent d’envahir une base. Jeu tactique, scénarisé, le joueur va incarner un ou plusieurs héros qu’il devra déplacer, faire tirer, s’équiper, récupérer des objets sur le terrain, etc… Un aspect très intéressant du gameplay tient au fait que les aliens se déplacent aussi pendant la phase du joueur (une face de dé particulière) ce qui rend l’expérience très vivante et intense. A noter que ce jeu n’est plus publié suite aux difficultés rencontrées par l’éditeur. Une bonne vidéo pour illustrer tout ça !


MVM1Mechs vs. Minions

Sorti en 2016, ce jeu a connu un succès incroyable du fait d’un rapport qualité/prix inégalable. Produit dérivé d’un des jeux vidéo le plus joué au monde actuellement (League Of Legends), nous le présentons dans cette liste, car même si le temps-réel n’est pas le mécanisme central, il fait intégralement partie du jeu. Jeu de programmation comme Space Alert mais en beaucoup plus accessible, la pression temporelle est ajoutée au moment de la répartition des cartes commandes entre mechs.

Ici, l’objectif des concepteurs est un peu différent, il ne s’agit pas vraiment de rendre le jeu plus difficile, mais simplement d’accélérer les tours de jeu en évitant de trop longues discussions stériles et ennuyeuses dans les parties coopératives. Le jeu est parfaitement jouable en solo, même s’il n’a pas forcément était conçu pour proposer la meilleure expérience dans ce mode de jeu.

 


Il semble bien que cette tendance d’une recrudescence des jeux solo en temps-réel s’inscrive dans la durée.

En 2017, déjà 3 jeux incluant ce type de mécanique ont été publiés (Flatline, Unlock et Magic Maze) et un 4ème vient de démarrer une campagne de financement participatif (Kitchen Rush).

magic-maze flatline

unlock kitchen rush

 

Nous ne manquerons pas de suivre de près cette nouvelle tendance et de partager nos retours ici même sur ces nouveautés.

Et vous, avez vous pu expérimenter le temps réel dans vos parties solo ?

 

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. ESSEN 2017 : la sélection (4/4) – Plateau Solo

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*