mardi, juillet 23, 2024

Dictopia

En ces temps difficiles, la tension sociale est à son comble. Une colère sourde gronde dans les foyers et déborde jusque dans les rues. Pour garder le contrôle, l’état bâillonne le peuple en interdisant aux tribuns de se réunir. En confisquant ainsi la parole, le gouvernement prive le peuple de sa souveraineté et peut, à loisir, imposer sa vision d’un futur peu enchanteur.

Toute ressemblance avec des faits passés ou actuels et évidemment fortuite. Dictopia s’inspire en fait librement des idées développées dans le roman dystopique édité en 1984 par George Orwell. Mais avouons que notre bon George avait eu le nez creux…

Pour lutter contre cette Censure, la Résistance s’obstine à préserver la liberté d’expression en cachant des messages dans des lettres tapées à la machine à écrire.

BIG BROTHER is watching you !

En tant que Résistant, vous devrez à votre tour transmettre vos messages épistolaires sans vous faire remarquer par l’IA, BIG BROTHER, qui contrôle chaque missive qui transite par les canaux postaux, et ce durant 5 manches.

Au fil des manches, la difficulté va aller crescendo, et BIG BROTHER ne vous fera AUCUN cadeau ! Tenez vous le pour dit, Dictopia n’est pas un simple scrabble amélioré (et solo).

à vous de jouer, vous avez 1:30 pour former le mot le plus long qui cumulera EXACTEMENT 12 yeux et qui sera du genre FEMININ avec un tirage comme celui là !

Première différence notable : chaque manche est limitée dans le temps. Subverti nous propose à cet effet une bande son d’1:30 qui pose l’ambiance et qui, dans les dernière secondes, parvient parfaitement à mettre le feu, voire à carrément vous faire paniquer si vous n’avez pas encore trouvé le mot qui vous convient.

Seconde différence, plus subtile : Dictopia est un jeu de cartes. Vous démarrez la partie avec 8 cartes tirées au hasard. Chaque carte est composée de deux lettres (consonne en haut, voyelle en bas). A chaque lettre correspond un nombre d’yeux que vous devrez ABSOLUMENT faire correspondre avec une valeur qui apparaît sur le dos de la 9e carte de la pioche. Faute d’y parvenir, vous concéderez un avantage non négligeable à Big Brother au moment du décompte des points.

Dernière différence, et non des moindres : Après la première manche, qui sert surtout à vous mettre en jambe, les choses sérieuses démarrent rapidement. Dès la seconde manche, vous devrez tirer une première carte objectif (qui symbolise les messages qui circulent au sein de la Résistance) qui vous imposera de respecter certaines règles pour marquer des points complémentaires : Compléter une phrase, commencez par une voyelle, proposer un verbe conjugué ou à l’infinitif, utiliser le champs lexical du corps humain ne sont que quelques exemples des objectifs que vous devrez atteindre.

Et comme cela n’est pas déjà assez complexe, lors de la toute dernière épreuve, c’est carrément deux objectifs que vous devrez atteindre ! De quoi mettre vos neurones de scientifiques en ébullition.

Plateau Solo VS le Petit Robert

Au terme de chaque manche, vous passez au décompte des points pour BIG BROTHER et vous. Et autant vous le dire tout de suite, cela peut vite tourner à la punition !

Dans un premier temps, vous marquez un point par lettre dans votre mot. Inutile de vous dire qu’il vaut mieux privilégier les longs mots pour scorer un maximum ! De son côté, BIG BROTHER marque un point par oeil présent sur les cartes non utilisées…

Puis, vous devez compter le nombre d’yeux cumulés sur les lettres de votre mot, et le comparer avec la valeur indiquée sur la première carte de la pioche. Vous l’égalez ? Bravo vous empochez 3 points bonus. Raté ? les 3 points vont à BIG BROTHER.

Enfin, à partir de la manche 2, il faudra valider que vous remplissez la mission qui vous a été confiée par la Résistance, auquel cas vous validerez encore les points bonus supplémentaires indiqués sur la carte. Si vous échouez, c’est autant de points que vous donnerez (encore) à BIG BROTHER !

C’est dans les vieux pots…

Quelques unes des missions qui vous seront confiées…. oui, vous allez en baver !

Dictopia reprend quelques recettes de son ancêtre, et il vaut mieux avoir une bonne connaissance de la langue française pour se sortir de quelques tirages un peu foireux. Mais limiter Dictopia à un simple successeur du scrabble, ou pire, à un simple jeu de lettres serait une grossière erreur ! Subverti pousse le concept bien plus loin grâce à son timer qui s’égraine inlassablement jusqu’au décompte final et grâce aux objectifs à compléter pour scorer un maximum qui restreignent parfois drastiquement les champs lexicaux utilisables !

Durant nos multiples parties solo, nous n’avons jamais réussi à défaire BIG BROTHER, ce qui dénote d’une « belle courbe de progression » ! La façon de scorer de l’IA ne vous pardonnera aucun faux pas, à la manière de la Censure que vous affrontez ! Vous devez alors mettre à profit la minute trente qui vous est octroyée pour tenter l’impossible : faire le plus long mot possible tout en respectant le nombre d’yeux à cumuler sans omettre de remplir l’objectif de la Résistance. Croyez nous, 1:30, ça file TRES TRES VITE.

Malgré cette difficulté qui pourrait paraître rebutante, les parties s’enchaînent très rapidement, le jeu s’emporte partout et se joue sur un coin de table. Mention spéciale pour l’édition « Eco Friendly » revendiquée : boîte petit format, choix des matières premières, des modes de production et de distribution : on aimerait que plus d’éditeurs s’engagent dans cette voie.

Dictopia est donc un jeu fort recommandable, qu’on aime autant pour son concept ancestrale (créer des mots avec des lettres imposées) qui parlera à tout le monde que par ses mécaniques modernes qui proposeront un challenge de qualité à tous les amateurs des mots.

On aime

  • l’édition qui préserve la planète : un exemple à suivre !
  • la qualité de l’édition : même si le thème n’est pas très présent, on notera les efforts de la DA très appréciable
  • les mécaniques modernes au service d’un concept connu de tous.

On aime moins

  • l’IA presque imbattable ?

C’est pour vous si

  • Vous êtes ceinture noire de scrabble troisième Dan
  • vous savez épeler synallagmatique sans sourciller (oui, ça fait plus de 8 lettres, et alors ?)
  • Vous aimez les challenges relevés mais vous n’avez que 15 minutes devant vous

Ce n’est pas pour vous si

  • Vous cherchez juste un petit jeu sans prise de tête : FUYEZ PAUVRE FOU
  • Le prénom Robert vous évoque plutôt votre tonton du fin fond de la creuse
  • vous avez choisi l’option Scientifique au bac parce que le français vous filait de l’herpès.

Dictopia, édité par Subverti

  • à partir de 10 ans
  • partie de 15 minutes environ
  • de 1 à 7 joueurs

Laisser un commentaire

RELATED ARTICLES
Continue to the category

Les plus vus

Vos commentaires