Un auteur qui aime le jeu et ses joueurs

SPIRIT ISLAND

 

Aux confins du monde, la magie existe toujours, incarnée par les esprits de la terre, du ciel et de toute chose. A l’époque où la toute puissante Europe assoyait son emprise coloniale sur le monde, le jour arriva où elle tenta de s’installer là où un pouvoir encore plus grand et ancien résidait : c’est alors qu’un combat différent s’engagea, un combat plus égal, dans lequel les autochtones allaient trouver un appui inattendu de la terre elle-même…

spirit - natureEric Reuss, auteur américain quasiment inconnu de la sphère ludique, et son éditeur GreaterThanGames parviennent difficilement à trouver un peu plus d’un millier de contributeurs pour participer au financement de ce projet en septembre 2015.

Souvent, les jeux issus de financement participatif difficiles ne survivent pas à leur sortie : mauvais équilibrage, qualité du matériel moindre, différence notable entre la promesse et la réalité, etc… Il faut reconnaître que la tentation est grande pour un auteur et son éditeur échaudés par un succès mitigé de ne pas continuer à trop investir dans une idée qui ne suscite pas l’appétence…

Mais voilà, les exceptions existent, et il semble que GreaterThanGames n’ait pas décidé de bâcler ce jeu et de passer à autre chose, mais au contraire, d’aller au fond de leur idée, de leur vision et de livrer en juin 2017 un jeu totalement abouti.

Tellement abouti qu’il suscite rapidement des commentaires dithyrambiques sur boardgamegeek et des revues très positives des youtubers les plus écoutés dans la ludosphère anglo-saxonne !

Les quelques exemplaires supplémentaires imprimés dans le cadre du kickstarter sont épuisés en quelques semaines, un reprint est programmé pour décembre 2017, lui-même quasiment épuisé rien qu’avec les pré-commandes ! Un troisième reprint est prévu pour 2018, et face au succès une version allemande et française vont également voir le jour cette année.

Pourquoi cet engouement ?

Que ce soit en solo ou en coopératif (ses deux modes de jeu), il nous semble que ce qui marque en premier dans ce jeu, c’est le désir de l’auteur de nous emmener ailleurs :

  • par un thème fort, immersif, résolument partisan d’une autre vision du monde, une utopie dans laquelle la terre aurait sa propre conscience et serait capable de se défendre contre l’envahisseur humain qui cherche à la corrompre.
  • par une mécanique en opposition radicale à la tendance des jeux solos actuels : pas de personnage, pas de points d’action, pas de lancers de dés : la victoire n’est pas le fait de quelques héros plus malins et mieux équipés que les autres, mais le fruit d’une action concertée, d’une intelligence collective et d’une gestion particulièrement bien dosée de la peur suscitée chez l’envahisseur.
  • par un déplacement de la complexité : au final, les actions sont simples, peu nombreuses (il s’agit – caricaturalement – de déplacer quelques pièces entre les cases d’un petit territoire !), contrairement à beaucoup de jeux de gestions actuelles qui font dans la surenchère des possibilités ! A l’instar des échecs ou du Go, la profondeur vient de la capacité à anticiper les mouvements de l’adversaire, à trouver des synergies entre les pouvoirs, et à guetter la faille pour enclencher le plan orchestré depuis de nombreux tours.

En début de partie, l’ennemi est plus fort, plus nombreux, et le combat semble vain. Il va falloir s’armer de patience, faire perdre du temps aux colons, et les attirer en terrain défavorable, histoire de gagner un temps précieux, susciter la terreur, pour finalement rassembler des forces élémentaires toutes puissantes qui pourront faire vaciller les velléités de l’intrus !

spirit - storm

Un nouveau classique ?

Il est bien sur trop tôt pour l’affirmer : Eric Reuss nous délivre un jeu collaboratif particulièrement intelligent, assurément immersif, et définitivement inédit qui, de plus, est servi par une édition de très bonne facture. On peut souligner particulièrement le soin apporté aux illustrations, la qualité des plateaux en carton, les petites miniatures en plastique qui font office de marqueur pour une immersion totale, et un livret de règles absolument exemplaire.

Et si ce n’était pas suffisant, malgré le peu de hasard dans le déroulement d’une partie, la rejouabilité est portée à des nues rarement atteintes : 8 esprits différents dans leurs pouvoirs et très complémentaires entre eux, des scénarios, des envahisseurs dont le niveau de difficulté peut être ajusté très finement, et chaque plateau propose une géographie standard et « réaliste » (plus déséquilibrée donc plus complexe).

Indéniablement un jeu d’un passionné pour des passionnés.

Pour plus de détails sur le jeu, je vous conseille cette article complet et une vidéo (en français).

* news * Spirit Island vient d’être élu Diamant de Bronze !

4 commentaires sur Un auteur qui aime le jeu et ses joueurs

  1. Très bon jeu, indéniablement. On risque de se décourager lors de nos premières parties face à l’initiation déjà complexe. Mais chaque session nous permet d’apprendre de nos erreurs et nous donne envie de nous replonger dans l’aventure. On prend alors de plus en plus de plaisir tout en se réjouissant de passer aux niveaux supérieurs qui, comme le dit Shilag, ne manquent pas.

    La très petite part de hasard dans ce jeu a tendance à le faire ressembler à un puzzle. C’est vrai, mais un puzzle particulièrement thématique : on a vraiment envie de sauver ces braves Dahans et de renvoyer ces salopards d’envahisseur d’où ils viennent (du moins, tant que leurs intentions seront destructrices).

    Pour le moment, je n’ai que joué au niveau 1 et seulement avec les quatre esprits « accessibles ». Et je ne m’ennuie toujours pas ! J’ai beau gagner la majorité des parties, cela ne m’empêche pas de vivre des moments épiques et tendus. A mon avis, le niveau 2 c’est pour bientôt.

    Merci Shilag pour cet article et bonne continuation !

    • Merci Skinner !
      Idem pour moi, je vais m’attaquer au niveau 2 après 6 parties au niveau initiation qui m’ont permis de bien appréhender la mécanique générale et les subtilités des esprits.

  2. Bonjour,
    Le site serait il à l’abandon ? 🙁
    Une petite communication pour expliquer la situation ?
    merci et (j’espère) longue vie à plateau solo

    • Bonjour Blackfrog,
      « N’est pas mort ce qui à jamais dort » 😉
      Nous sommes malheureusement très peu de rédacteurs pour ce site, et à titre personnel, pour l’instant, ma vie extra ludique ne m’accorde que peu de répit depuis quelques mois ! Et le peu de temps libre que j’ai, et bien, …. j’en profite plutôt pour jouer !
      Cela dit, j’ai plein de belles expériences ludiques à raconter, j’espère bien pouvoir le faire ici un de ces jours.
      Merci pour l’intérêt pour le site en tout cas.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*