Sologame Countdown #18 : Andor

Le médiéval fantastique sauce euro

Entrez dans la Légende !

Le pays d’Andor est en danger, son avenir repose entre les mains d’un petit groupe de héros : vous ! Sauvez le château de l’assaut des terribles Skrals, retrouvez la sorcière de la forêt pour soigner le vieux roi, contrecarrez les plans du ….

Assez, je vous demande de vous arrêter. Et puis quoi encore !?! Une fois de plus, on nous demande de sauver le monde ? Un monde avec des orques, des elfes, des nains, des humains, des dragons, bref, tout le bestiaire habituel. Comme c’est original dites-moi…

Bon c’est vrai, il faut le reconnaître, les clichés ont la vie dure et Andor enfonce sans vergogne les portes ouvertes du médiéval fantastique. Mais une fois cet a priori dépassé, c’est un jeu d’aventure vraiment pas comme les autres que Michael Menzel – l’auteur – nous propose.

andor-legendeAndor, c’est avant tout une histoire, dévoilée sous la forme d’un ensemble de cartes scénario, dans laquelle des héros incarnés par les joueurs vont se démener pour que l’aventure se termine bien. L’ennemi principal de ce jeu, c’est le temps qui passe : en fonction des actions réalisées, l’histoire avance inexorablement vers son issue tragique. Au fil de cette avancée, des nouveaux événements sont dévoilés, les objectifs des personnages évoluent, et les forces en présence changent pour le meilleur et – surtout – pour le pire.

La force brutale et la destruction systématique de troupes ennemies ne vous conduiront à rien : ce jeu est un véritable puzzle dans lequel il va falloir optimiser chaque coup. Un détour en trop par l’arbre magique, une embuscade inutile tendue à des gobelins errants, l’acquisition d’une épée magique plutôt qu’une potion de vitesse, etc… et Andor sombrera dans le chaos. En fonction des scénarios, chaque détail revêt son importance, et une bonne stratégie globale est indispensable pour prétendre au succès.

Le tout est servi par un matériel de jeu très agréable à manipuler et à voir, simple (figurines en carton) mais très efficace et qui permet une bonne variété des éléments scénaristiques.andor-base

Pourquoi on aime ce jeu ?

Malgré le thème très attendu, l’auteur nous délivre ici un jeu qui ne ressemble à aucun autre, avec deux expériences ludiques très différentes et complémentaires.

  • Une aventure à vivre : la narration portée par les cartes scénario fonctionne très bien. Les histoires sont dynamiques, et le plaisir de la découverte est au rendez-vous  (sous réserve que vous décidiez de ne pas parcourir le scénario avant la session de jeu). Attendez-vous cependant à des événements imprévus très déplaisants !
  • Un puzzle complexe : une fois le scénario appréhendé dans sa globalité, vient le temps de l’optimisation et la recherche de victoire. A l’instar de ‘un jour sans fin’, l’objectif du groupe de personnages va être de retenter la même aventure en changeant les quelques petits détails qui feront la différence. A noter tout de même que le hasard est bien présent (tirage de cartes, lancer de dés) et qu’un peu de chance est la bienvenue !

Et en solo ?

Andor est un jeu coopératif, il est donc possible d’interpréter plusieurs personnages. En général, les scénarios sont jouables de 2 à 4 personnages, mais il est tout à fait possible d’avoir des missions à un personnage (une seule officielle à notre connaissance à ce jour).

A suivre ?

Trois extensions ont été publiées : ‘la légende de gardétoile‘, ‘les nouveaux héros‘ et ‘Voyage vers le nord‘. Elles apportent du contenu supplémentaire et surtout de nouvelles légendes avec leur lot de matériel et de surprise !

A noter aussi un site internet assez riche dédié à ce jeu, dans lequel vous pourrez trouver en téléchargement du contenu supplémentaire de qualité, imprimable et gratuit.

Où le trouver ?

Le jeu est disponible en français, et toujours publié par Iello. Vous le trouverez neuf à moins de 40€ (boite de base). A noter que ce jeu est facilement trouvable d’occasion : n’y voyez pas un signe de médiocrité, mais plutôt la déception de joueurs qui ont du mal à accepter que leur guerrier nain sur-vitaminé doive fracasser du crâne orque avec modération s’il veut réussir l’aventure !

Le détail qui tue

Chaque personnage est disponible dans sa version masculine ou féminine. Devinerez-vous dans l’image ci-dessus quelle figurine carton représente l’archer/l’archère ?

A qui conseiller ce jeu ?

Les règles du jeu sont simples, et l’univers est facile à appréhender : cela en fait donc un jeu très abordable. Par contre, le côté puzzle peut en rebuter plus d’un, donc attention à ne pas rejoindre la horde des revendeurs !

Liens :

Le site internet du jeu.

Le site de l’éditeur.

Andor en quelques minutes par Ludovox.

…à demain pour un autre jeu solo ! 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*