Sologame Countdown #01 : A Touch of Evil

Where is Ichabod Crane ?

Le premier jeu de notre compte à rebours vous entraîne vers l’horreur kitsch d’un jeu de plateau simple et terriblement efficace…

101_0783Ovni ludique paru en 2008 chez Flying Frog, éditeur (entre autres !) de Shadows of Brimstone, A Touch of Evil est un jeu de plateau jouable qui plonge directement le joueur dans un univers horrifique digne des meilleures séries Z. Du Cavalier Sans Tête à Dracula en passant par l’étrange créature du Lac Noir, chaque partie sera l’occasion d’affronter un adversaire aussi mythique que redoutable. Plongé au milieu d’un style graphique aussi kitsch et décalé qu’assumé, le joueur doit mener l’enquête dans le Village de Shadowbrook et ses environs afin de faire grimper ses compétences et de s’équiper comme il se doit. Mais plus le temps passe et plus l’ennemi se renforce : il faudra donc déclencher le combat qui final avant qu’il ne soit trop tard.

Pourquoi on aime ce jeu ?

Outre son style décalé incomparable, A Touch of Evil parvient à réaliser l’exploit d’être très simple d’accès (pour qui comprend un minimum l’anglais) et de proposer des parties aussi intenses qu’immersives.  Les actions des personnages, sont réduites au strict minimum (visiter un lieu, prélever des indices, affronter des monstres…) et donnent de ce fait un rythme très dynamique aux parties. En deux heures de jeu, on aura vraiment l’impression d’avoir vécu une virée dans Sleepy Hollow, sans s’être fracassé le cerveau sur un point de règle un peu douteux. La cerise sur le gâteau, c’est la présence dynamique des 8 notables de la région, auquel chacun d’entre eux a été attribué une carte « secrets ». Quand viendra l’affrontement final, rejoindront-ils votre cause, ou sont-ils en fait le bras-droit de votre ennemi juré ?

A suivre ?

Le jeu a connu 4 extensions (2 grosses et 2 plus anecdotiques) qui complètent le plateau du jeu de base et proposent de nouveaux bad guys et de nouveaux héros. On notera également que Les Contrées de l’Horreur, sorti en 2013, reprend un très grand nombre d’idées d’A Touch of Evil pour les Lovecraftiser .

Où le trouver ?

A Touch of Evil est facilement trouvable et commandable en boutique spécialisée. Si vous êtes vraiment réfractaire à l’anglais, des traductions des règles et des cartes sont téléchargeables ici.

Le détail qui tue

Le CD de musique d’ambiance, ultra kitsch, fourni dans la boîte de jeu. Juste génial.

A qui conseiller ce jeu ?

A toute personne qui a envie de fun et de challenge dans l’univers d’Ed Wood, Vincent Price et Bela Lugosi et de jouer à un jeu de plateau solide, sans se prendre la tête sur les règles. Le jeu en solo est très proche de la version multijoueurs, et le jeu vous facilite la vie en vous autorisant à garder un main de cartes commune à tous vos personnages.

Liens :

…à demain pour un autre jeu solo ! 

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*