OdB – Coffee Roaster

cof

OdB ! Kezako ?

Le père Noël étant passé en avance chez moi, je me retrouve avec un gros volume de nouveaux jeux jouables en solo à déballer. Je ne sais pas pour vous, mais pour moi le moment d’ouvrir un nouveau jeu est un véritable instant de plaisir. Découvrir le matériel, feuilleter la règle et parfois sentir les odeurs qui se dégagent de la boîte neuve, c’est un moment que je privilégie toujours. Aussi je me propose d’essayer de vous faire partager ce moment. Même si, pour les odeurs, il faudra un peu d’imagination … Et donc OdB = « Ouverture de Boîte »,  pour une série d’articles qui auront pour objet de partager ce plaisir avec vous.

On commence donc par « Coffee Roaster » un jeu exclusivement solo !

Le thème :

Le jeu propose de tenir le rôle d’un torréfacteur qui doit préparer des tasses de café. Il va donc falloir faire griller des grains de café. Il faudra trouver le bon équilibre : trouver le bon niveau pour maximiser son score. Trop grillé ou pas assez et votre score sera diminué.

Mécanisme :

Il s’agit d’un jeu de type « Bag Building ». En début de tour On pioche un certains nombre de jetons dans un sac. Il va falloir utiliser ses jetons pour déclencher des effets qui vont permettre d’améliorer ces jetons, parfois éliminer des jetons qui ont des effets néfastes. L’objectif est d’améliorer le contenu de son sac pour la 2eme partie du jeu (la phase de test du café : ceci sera plus claire dans la suite de l’article). On construit donc le contenu de son sac comme on construit son deck dans un jeu de deck building. Ce type de mécanisme à fait son apparition avec Hyperborea.

Contenu de la boîte :

  • Un sac (normal pour une jeu de « bag building »)
  • Quelques planches de pions à dépuncher : Le carton des jetons est de bonne qualité et assez épais
  • Le thermoformage, très utile car il s’agit d’un jeu où l’on manipule beaucoup les jetons durant la phase de torréfaction : Certaines actions demandent de remplacer des jetons d’une certaines valeurs par d’autres (par exemple 1 jetons de 4 par 2 de 2). Il faut donc pouvoir « faire la monnaie » facilement. Le thermoformage permet un classement des jetons par valeurs et facilite cette opération.
  • 2 plateaux de jeux :
    • Le 1er sert pendant la phase d’optimisation de son « bag ». On y trouve les actions que l’on pourra déclencher dans la phase « torréfaction ».
    • Le 2eme sert lors de la phase de scoring pour évaluer la « qualité » de son café.
  • Les cartes de café a torréfier : lors d’une manche on en choisit une et elle donne les conditions de départ et l’objectif à atteindre pour son café.
  • Une feuille de score pour relever nos performances

Le souci du détail a été poussé avec une feuille qui donne les instructions de rangement de la boite ! Je n’ai pas vu ceci très souvent.

La feuille au verso comporte des pictogramme pour aider au rangement dans le thermoformage : il faut donc la glisser dans la boite sous le thermoformage !

 

Règle :

Le jeu est exclusivement solo. C’est assez rare. Le livret est au format d’une demi page et comporte 16 pages. Il est assez bien illustré mais l’organisation des phases de jeu ne saute pas aux yeux.

Ainsi le jeu comporte 2 phases :

  • la phase « Torréfaction » où l’on cherche à optimiser le contenu du sac.
  • La phase de « test » du café ou l’on remplit une tasse avec un objectif à atteindre qui dépend du café en cours de préparation (la carte café choisit en début de partie).

Voila pour l’ouverture. Dès que j’aurai quelques parties au compteur je reviens vous donner un avis sur les qualités ludiques de ce jeu japonais.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*