ESSEN 2017 : la sélection (1/4)

La plupart de ces jeux sont exclusivement en anglais. Leur succès futur conduira-t-il à une traduction ?

 


charterstoneCharterstone

De 1-6 joueurs, un jeu de Jamey Stegmaier (l’auteur de Scythe) édité par Matagot en France.
L’ambition de l’auteur est de proposer un jeu de gestion, placement d’ouvrier, en mode Legacy ! (c’est à dire avec des règles évolutives en fonction des résultats des parties d’avant). Annoncé jouable en solo, ce mode a cependant été rajouté tardivement avec comme mécanique la création d’un joueur fictif.


nusfjordNusfjord

De 1-5 joueurs, un jeu de Uwe Rosenberg édité par Mayfair Games.
Un grand nom (l’auteur d’Agricola) pour une mécanique maîtrisée qui vous embarquera dans les décors grandioses des fjords norvégiens pour y démarrer un commerce florissant de bois ou de poisson ! Comme d’habitude dans ce genre de jeu, l’objectif solo va être de maximiser le nombre de points de victoire.


dice-hospitalDice Hospital

De 1-4 joueurs, un jeu de Stan Kordonskiy et Mike Nudd édité par Alley Cat Games.
Proche de Healthy Heart Hospital dans le thème et ses objectifs, un gros effort a été fait sur le matériel, et les patients sont matérialisés par des dés qu’il faudra sauver avant que leur score ne tombe à 0. Un jeu avant tout compétitif, ou le mode solo risque fort de ressembler à une course au score.


the captain is dead

De 1-7 joueurs, un jeu de Joe Price et JT Smith, édité par The Game Crafter.

Le capitaine a disparu, saurez vous coopérer pour sauver votre vaisseau des astéroïdes, des extra-terrestres et de toutes les autres menaces qui jalonnent l’espace !? Optimisation, pick&drop, avec une petite pointe de temps réel pour ajouter du stress. Un jeu a priori facile d’accès, mais avant tout coopératif. Jouer solo impliquera certainement quelques ajustements de la difficulté, mais est ce que ce sera proposé dans les règles ?


rescue-polar-bearsRescue Polar Bears: Data & Temperature

De 1-4 joueurs, un jeu édité par TwoPlus Games qui nous vient d’Asie.

Nouvelle implémentation d’un jeu quasi passé inaperçu en Europe, un jeu coopératif, très abordable (du niveau de Désert interdit) au thème rafraîchissant et résolument engagé. Pas de mode solo proprement dit, mais le joueur contrôle plusieurs personnages pour sauver les ours de la fonte inexorable de la banquise.


 

Une première série orientée ‘placement d’ouvriers’, aux thèmes variés, où l’on retrouve des auteurs de renom, avec du matériel et des illustrations très prometteurs, mais qui nous semble malheureusement pas totalement prévue pour une pratique solo ?

Un petit coup de cœur pour Rescue Polar Bears: Data & Temperature, au thème original et surtout dont la mécanique abordable semble laisser la place à une pratique solo : nous suivrons ça de près !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*