#5 Dans mes parties solo, j’aime …

confessions d'un joueur solo

 … être l’acteur principal source de tout plaisir.

Les esprits mal intentionnés y verront une apologie de la masturbation, pourtant il ne s’agit pas ici du succédané d’un orgasme plein et partagé ! Je parle ici d’une joie simple, enfantine, sans le verre déformant de l’écran ni la duplicité engendrée par la présence des autres.
En solo, le jeu est ‘nu’.
Impossible de faire semblant d’être intéressant, de masquer une mécanique indigeste derrière un temps de partage agréable : le jeu de société n’est plus, place au jeu de plateau !
Ce n’est pas pour rien qu’il est si difficile de faire un bon jeu solo, et rien d’étonnant à ce que parmi la pléthore de jeux nouveaux, seule une poignée d’auteurs tire leur épingle du jeu.

 

En solo, j’apprécie le jeu pour ce qu’il est, pour ce que j’y apporte, et je me découvre et m’apprécie en tant que joueur dans sa forme la plus épurée.

vendredi_hazard_cards

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*